Profondeur - Œuvre numérique de Jocelyn Gardner
Utilisation du pastel

L'image naît de l'imagination et de la main du peintre.

Démarche artistique

démarche artistique

Lorsque se crée une nouvelle œuvre,
il est essentiel de maintenir l’état d’émerveillement.

3 processus de création

Déroutant pour certains, fascinant pour d’autres, l’art abstrait soulève des questions :

  • Qu’est-ce que l’artiste a voulu peindre ?
  • Voulait-il représenter un bateau, un personnage, un paysage ?

Le pouvoir de l’art abstrait est de permettre à tout spectateur d’y projeter son imagination, d’y voir une histoire et d’en ressentir l’émotion. Parfois, sa perception correspond à l’intention de l’artiste, tandis que pour certains, des visualisations différentes émergent. C’est alors un cadeau qui m’est offert lorsque j’en suis témoin.

art traditionnel et numérique
Pastel sur papier numérisé

Pigments & Pixels

Peinture traditionnelle
et peinture numérique

Un tableau peint à la main peut parfois rester en suspens pendant des mois sans que j’y trouve une finalité. Il m’arrive parfois d’être inspiré de le compléter à l’aide d’outils numériques pour en faire une symbiose peinture traditionnelle et peinture numérique. Je m’assure tout de même que la gestuelle originelle reste présente et même être parfois accentuée.

Pendant l’exploration numérique, j’écoute l’instant et l’instinct de mes tripes. J’attends la surprise : ce sentiment intime de ha ! ha ! lorsque l’esprit entre en action pour recadrer une composition inspirée et inspirante. Issue de l’abstraction, mes principales muses sont les éléments de la nature, auxquels s’est ajoutée au fil des ans les douces courbes du corps humain.

Pixels

Peinture numérique

La peinture numérique est une catégorie distincte de l’art numérique. J’ai le même choix qu’un peintre traditionnel en ce qui concerne les outils tels que les pinceaux, les crayons, les peignes ; le choix du support (papier, toile, bois) ; et le choix du médium (pastel, aquarelle, huile, acrylique). Pour ma part, j’utilise principalement le pastel numérique sur une texture de papier. Mes outils de travail sont la tablette graphique et un ordinateur avec moniteur. 

L’exécution d’une peinture numérique comporte plusieurs étapes similaires à ce que je fais dans le processus précédent. Elles ne sont pas toujours les mêmes pour chaque tableau. Le canevas de départ peut être vierge ou une image numérique qui m’inspire. Dans ce cas précis, c’est la perception d’un sujet original, ou le pressentiment d’une composition intéressante.  

Cette image de base peut être une de mes photographies, ou une image numérique générée à partir d’un sujet ou d’une phrase poétique dictée par moi à une interface d’intelligence artificielle. Après avoir fait mon choix, je procède comme suis : je redessine, transforme et manipule cette image à l’aide de divers logiciels, Photoshop étant le plus couramment utilisé.

art numérique
Pastel numérique
Sous la glace
Acrylique et pastel sur toile

Pigments

Peinture traditionnelle

Je ne fais aucune esquisse préliminaire et commence sans aucune intention d’arriver à un résultat particulier. En tant qu’observateur du processus, je vis l’étonnement du choix des couleurs d’où émergent des lignes et des formes essentiellement organiques.

Ce qui veut naître à travers moi se manifeste par l’application de couleurs au pastel ou au pinceau. J’étale et superpose des matières plus ou moins denses sur papier ou toile. Je laisse mon regard découvrir ce qui veut se révéler, et voir ce qui est perceptible, même si ce n’est perçu que plusieurs jours plus tard.

Des mouvements et des gestes improvisés sont le point de départ de chaque tableau. Malgré mon intention d’être abstrait, des formes ou des personnages plus définis peuvent manifester leur présence durant l’exécution.